. CGP Centre de génomique et politiques CGP Centre of Genomics and Policy

CPG Centre de génomique et politiques

Membre de l'équipe

Claude Laberge

Consultant scientifique

Claude M Laberge est né et a reçu son éducation dans la Province de Québec. Il a obtenu un M.D. en 1962 de la Faculté de médecine de l'Université Laval. De 1962 à 1964, il a fait sa résidence en Pédiatrie au Hospital for Sick Children de Toronto. En 1968, il a obtenu un Ph.D. en génétique humaine du Johns Hopkins University pour sa thèse "Genetic Studies in French-Canadians" sous la direction du Professeur Victor A. McKusick. Il a passé les examens de spécialité de pédiatrie comme Associé du Collège Royal des Médecins et Chirurgiens du Canada et comme spécialiste du Collège des Médecins de la Province de Québec en 1967-1968. Il est le fondateur du Service de Médecine génétique du Département de médecine du Centre Hospitalier de l'Université Laval dont il a été le directeur de l969 à l994. I1 a été Chef du Département de médecine dans cette institution de 1975 à 1980. En 1969, avec les Professeurs Charles R Scriver de McGill et Didier Dufour de Laval ainsi qu'avec Mad Carol Clow du Montréal Children's Hospital il a fondé le Réseau de médecine génétique du Québec. Il a été Président de cette organisation jusqu'à sa dissolution parl e Ministère de la Santé et Services Sociaux en 1994. Ce Réseau a été responsable pour le dépistage néonatal systématique tant sur prélèvements sanguins qu'urinaires sur papier filtre. De 1993 à 2004, il a été Président du Réseau de médecine génétique appliquée (RMGA) du Fonds de recherches en santé du Québec (FRSQ). De plus, en 2000, il a fondé le projet Cartagène.

Claude M Laberge est Professeur de médecine et de pédiatrie à la Faculté de médecine de l'Université Laval à Québec. Ses intérêts scientifiques et ses publications touchent les champs du dépistage génétique, de l'épidémiologie et de la politique génétiques, des effets fondateurs en démographie génétique plus spécialement en ce qui concerne la tyrosinémie héréditaire de type l et la dystrophie myotonique. Il est chercheur associé au Centre de recherche en droit public (CRDP)de l'Université de Montréal où, en collaboration avec la Professeure Bartha Maria Knoppers et son équipe, il participe aux projets de recherche qui impliquent le consentement à l'échantillonage de l'ADN et divers aspects éthiques et sociologiques de l'épidémiologie génétique.